KKK… Kaliningrad Kant Kaunas

Le détour Kaliningrad (Königsberg)
Pour arriver de la Pologne à la Lituanie le plus rapidement, il faudrait longer la côte baltique mais l’histoire en a voulu autrement. Pour sa participation glorieuse à la guerre contre le régime nazi, Staline obtient une enclave en Prusse orientale en 1946. Depuis, ce petit territoire russe est une « île » entre la Pologne et la Lituanie. On y entre avec un visa et encore un peu moins facilement depuis la guerre en Ukraine. Nous n’irons donc pas voir la statue d’Emmanuel Kant, mais j’ai appris à cette occasion que le philosophe avait eu une vie tellement routinière que ses promenades démarraient tous les jours à une heure précise (une sorte de toc du tic tac)..et en respirant invariablement par le nez pour éviter les virus….Il aurait aimé notre époque !
Aussi, nous devons faire étape à Kaunas et nous résoudre à quelques jeux de mots sur ce toponyme de la veine de Montcuq (Lot)… voilà…. Kaliningrad c’est l’hémorroïde de l’Europe…. Ça fait un peu mal

JiCé Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.