Le corps et l’esprit de la Baltique


Sur la rive scandinave de la mer, le corps sur l’eau affiche une liberté sereine. C’est en effet, autour de cette mer que les sociétés ont réussi en premier à s’affranchir des culpabilités chrétiennes autour des plaisirs du corps. L’image d’Olivier résume à elle seule, l’impression estivale de la ville de Copenhague : la Baltique et les baigneurs au premier plan puis les vélos et à l’arrière plan, pour l’esprit, « le diamant noir », la bibliothèque nationale érigée en 1999 dont le granit provient étrangement du Zimbabwe.

JiCé Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.